S’offrir un monument historique, une niche fiscale non plafonnée

Vous souhaitez vous offrir des monuments historiques pour marquer cette année 2019 ? Vous devez tout d’abord connaître ce que dise la loi en vigueur pour cette année en ce qui concerne le monument historique défiscalisation.

Zoom sur le principe de la loi monument historique défiscalisation 2019

Vous avez récemment décidé de vous offrir un monument historique ? Sachez avant tout que la loi de défiscalisation a été pré établi depuis près de 100 ans déjà. Le but est de favoriser l’entretien et la restauration même de biens immobiliers. Aussi, l’investissement en loi Monuments historique 2019 consiste à acquérir un bien qui demande la réalisation de travaux importants pour le remettre en parfait état. Cette nouvelle loi stipule alors que le propriétaire du bien se doit de conserver ledit bien immobilier durant une durée de 15 ans. Toutefois, les travaux qui seront fournis doivent être suivis par un architecte de grand renom afin de garantir sa qualité.

Les logements concernés par le dispositif monument historique défiscalisation

Effectivement, ce n’est pas tous les logements qui sont concernés par cette loi. En effet, seuls les immeubles appartenant au patrimoine national et inscrit dans l’ISMH ou Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques de la région ou même du pays le sont. Ces monuments sont généralement ouverts à la visite du grand public au moins 50 jours par an. En revanche, il est important de savoir que les biens construits sur les sites classés ne sont pas concernés par la défiscalisation régie dans le cadre du monument historique.

Les avantages fiscaux du monument historique défiscalisation

La restauration d’un immeuble permet au propriétaire de profiter de la défiscalisation en toute légalité. D’ailleurs, les vrais passionnés de vieilles pierres le savent très bien. Vous êtes parmi ces passionnés, il existe alors certaines choses que vous devez le savoir en ce qui concerne les avantages de la défiscalisation des monuments pour cette année 2019. À ce titre, vous deviez comprendre qu’il n’y a aucun engagement de location dans le cadre de ce dispositif. De plus, il n’y a pas également de plafond de Loyers ni de ressources du locataire ni encore d’économie d’impôts. En résumé, force est de dire que l’investissement monuments historique n’entre pas dans le côté du plafonnement des Niches fiscales. Quoiqu’il en soit, il vous est toujours conseillé de procéder à quelques vérifications avant d’entamer l’opération de défiscalisation. Cette étape vous permettra entre autres de savoir si vous serez concerné ou non par le plafonnement et de déterminer ainsi les sommes à investir.

Les SOFICA, des outils de défiscalisation efficaces
Dons au partis politiques, comment les défiscaliser ?