Investissement locatif meublé : fiscalité et détails en ligne

La location meublée

Le statut LMNP (loueur en meublé non professionnel) autorise un particulier à investir dans un bien immobilier meublé. Comparer une location nue à une location meublée est toujours difficile dans la mesure où elles possèdent chacune leur spécificité. Dans cette optique, le statut fiscal de la LMNP répond à la demande des bailleurs, dans le but d’acquérir plusieurs avantages.

La fiscalité pour le loueur en meublé non professionnel

Actuellement, les demandes pour un investissement locatif meublé ne cessent de croître. Le statut de loueur en meublé non professionnel permet aux locataires d’augmenter leur revenu. En effet, le loyer perçu sera non imposable. Autrement dit, il sera considéré comme un Bénéfice Industriel et Commercial (BIC).

Le propriétaire devra payer de deux types d’impôt. Entre autres, le régime micro–BIC concernera les recettes perçues du bien ainsi que de son taux d’abattement. Les charges ne seront pas prises en compte si la somme de revenus est inférieure à 32 000 €. Ainsi, les valeurs imposables sont déduites à partir de l’atteinte d’un seuil qui dépasse les 50 %.

Par ailleurs, le régime BIC n’est applicable que lorsque le revenu dépasse les 32 000 €. En d’autres termes, les différents types de charges sont déductibles. De plus, ils nécessiteraient une activité de comptabilité. Néanmoins, les sites en lignes telles que www.investissement-lmnp.fr explique les modalités de la fiscalite lmnp.

La présentation du statut de la LMNP

La location des biens immobiliers concerne la location des terrains nus ou la location d’une maison ou d’un appartement meublé. En matière de statut de loueur en meublé non professionnel, des critères d’éligibilité sont à respecter.

Ils concernent les résidences de tourisme. Ces immeubles comprennent des variantes de chambres ou d’appartements qui permettent d’accueillir des vacanciers pour une durée déterminée. Par ailleurs, les immeubles d’affaires accueillent les personnels en déplacement. Ils sont principalement situés dans des zones économiques. Pour être qualifié de résidence d’étudiants, l’immeuble nécessite un aménagement spécifique.

La résidence senior qui reçoit les personnes âgées nécessite également des équipements adaptés pour les services proposés. Ainsi, cet établissement est éligible pour le statut LMNP, car il offre des prestations et des services performants.

Les avantages de la location meublée et les risques à considérer

Les nouveaux dispositifs de la location meublée présentent de nombreux avantages en matière fiscaux. En effet, la lmnp fiscalite est assimilée à une activité commerciale. Elle perçoit des bénéfices industriels et commerciaux appelés BIC. En d’autres termes, elle permet à l’intéressé d’augmenter son profit.

En outre, le régime micro-BIC offre une marge d’imposition de 50 % par rapport à la location nue. Ainsi, le régime LMNP amortirait le prix d’achat du bien. Entre autres, la base imposable sera réduite à l’exception de la charge fiscale qui augmentera. En conséquence, le propriétaire du bien peut déduire la charge imposable dans le cas où l’activité demeure la location du bien immobilier meublé.

Dans le cadre de cette activité, un service supplémentaire est octroyé au locataire. Il s’agit de la fourniture des meubles. Elle sera additionnée au loyer, le propriétaire fera 10 % ou 20 % de profit en plus que pour une location d’un terrain nu. L’investissement locataire meublé offre ainsi de meilleurs revenus. Autrement dit, le statut LMNP permet d’obtenir plus de demandes de location en meublé.

Outre les avantages reçus à partir de la location en meubler, quelques risques sont à considérer. En effet, les investissements locatifs meublés sont plus contraignants que les investissements dans les locations des terrains nus. Dans cette optique, la durée du bail de location ne dépasse pas les 3 ans.

L’insuffisance des modalités de baux limite cette durée. Elle concerne le modèle classique qui permet aux contractants de renouveler la location tous les ans. Pour ce type de location, l’étudiant dispose de 9 mois pour renouveler sa location. Par ailleurs, l’investissement locataire immobilier est plus formalisé que celui des terrains nus. Une liste qui contient les meubles nécessaires pour la location est préétablie par un décret.

Acheter un bien immobilier neuf à Montpellier
Réaliser un projet immobilier neuf à Montpellier